Nous sommes toujours à la recherche de l’atteinte de nos objectifs et la plus part de ces derniers impliquent de près ou de loin un aspect pécunier. On veut obtenir de nouveau jouets (bateau, ordinateur, maison), ou alors on veut plus de liberté et moins de temps au boulot, cela aussi comprend un coté financier. Mais je vais vous poser la question suivante: Que ferez-vous avec vos objets, votre argent et vos temps libre si vous n’avez pas la santé pour en profiter ? On a tendance à prendre cette dernière pour acquis. Tous nos rêves peuvent s’effondrer avec des mauvaises nouvelles de santé, un cancer, une crise de cœur et hop nos aspirations prennent une autre toute dimension.

En quoi un blog sur les bonnes nouvelles financières peut-il vous aider à ce sujet, plus que vous ne le pensez. Selon une étude de la clinique Mayo, l’optimisme a un impact important sur notre santé, notre qualité de vie et même notre longévité.

Une étude débuté en 1994, comptant 100 000 femmes de 50 ans et plus a démontré que celles qui avaient une perception positive de la vie, étaient plus en santé et vivaient plus vieilles. Durant les 8 années du suivi de l’étude, les optimistes avaient 30 pourcent moins de chance de souffrir d’arrêt cardiaque et 14 pourcent moins de chance de décéder que les pessimistes.

Une autre étude, celle-la publié en 2004, a démontré que les adultes optimistes avaient un risque de décès précoce de 29 pourcent inférieur aux pessimistes. Les optimistes avaient aussi un risque de décès de maladie coronarienne inférieur de 77 pourcent.

La clinique Mayo a aussi examiné le taux de mortalité de 7 000 personnes ayant complété un test de personnalité dans les années 1960. Les 25 pourcent les plus pessimiste, anxieux et déprimé avaient 30 pourcent plus de chance de décès que ceux qui étaient optimistes.

Messieurs, dames les pessimistes, si mourir ne vous fait pas peur, en terme de qualité de vie, les optimistes ont rapportés avoir moins de troubles de santé, moins de difficultés au travail ou dans les tâches journalières, ils étaient, plus calme, en paix, souffraient moins de douleur, ils avaient plus d’énergie et éprouvaient plus de facilité socialement.

Dans une prochaine parution, je vous donnerai des astuces afin de vous aider à voir la vie du bon coté et donc vivire plus vieux et en santé.

Share