Archive for 'zen'

Comment pénétrer la zone

Alors que faire pour pénétrer dans la Zone même lorsque nous sommes perturbés. La respiration yogique et la méditation sont les meilleurs moyens d’y arriver.  Tous nous avons besoin de respirer, sinon le manque d’oxygène entraînerait notre mort. Mais peu savent bien respirer. Vous remarquerez que lorsque vous êtes stressés, vous avez tendance à avoir une respiration superficielle qui se limite au niveau de la poitrine. La respiration yogique consiste à envoyer de l’air dans trois endroits distincts. Faisons l’exercice, de préférence, vous devez vous étendre ou bien vous pouvez demeurer assis, le dos et la tête bien droits sur votre chaise.

Mettez une main sur votre nombril et l’autre sur vos côtes. D’une même inspiration, envoyez d’abord l’air dans le bas du ventre pour le faire gonfler, par la suite envoyez l’air au niveau des intercostaux, vous allez sentir vos côtes levées (pas celle du resto!, les vôtres) et finalement envoyez l’air pour faire gonfler la poitrine. Puis d’une même expiration, faites sortir l’air du bas du ventre, puis au niveau des côtes pour terminer au niveau de la poitrine. C’est le même principe qu’une bouteille, lorsque vous la remplissez, le fond se remplit en premier, puis le milieu et finalement le haut. Et, lorsque vous la virez à l’envers pour la vider, le fond se vide en premier, suivi du milieu et finalement du haut de la bouteille. Faites cet exercice, au lit, 10 respirations le matin, au réveil et 10 fois le soir, au coucher. Vous vivrez rapidement des changements dans votre vie.

Pour ce qui est de la méditation, pas besoin d’être initié par un gourou et de réciter des mantras pour réussir. Méditer, c’est faire le vide en soi, pour mieux se remplir de l’abondance de la vie. Méditer requiert de la discipline, ne le faites pas allongé. De préférence, assis, le dos et la tête  bien droit, les pieds au sol, le dos des mains reposant sur les cuisses. Vous pouvez fixer un objet, par exemple une chandelle ou fermer les yeux. L’exercice consiste à faire le vide au niveau du mental. Pour vous aider vous pouvez vous brancher sur votre respiration et répéter les mêmes mots sans cesse, par exemple j’inspire…j’expire ou bien santé, amour, prospérité…l’important c’est de vous aider à rester concentré, alors choisissez vos propres mots. Au début, de multiples pensées vous envahissent, ne les développer pas, par exemple si vous avez des emplettes à effectuer, ne commencer pas à énumérer les articles que vous devez acheter. Tel un miroir, vos pensées ne doivent pas pénétrer en vous, elles doivent réfléchir et être envoyées ailleurs dans une autre dimension. Plus le temps avancera, moins les pensées se feront nombreuses, à un moment donné, vous sentirez la paix, la sérénité vous envahir, certains verront une lumière, d’autres ressentiront un bien-être comme s’ils avaient dormi des heures. Pour être efficace, une méditation devrait durer un minimum de 20 minutes.

Or, si vous vivez un stress négatif qui perturbe votre sommeil, prenez 10 respirations yogiques (environ 3 minutes) et méditez 20 minutes et vous dormirez comme un bébé. Et, comme par hasard, votre inconscient se mettra au service du conscient, vous deviendrez plus créatif, plus serein, plus Zen, vous aurez accès plus facilement à la Zone.

D’autres moyens sont aussi utilisés pour atteindre cette Zone, de nouvelles connexions neurologiques peuvent ainsi être créées par les techniques d’hypnothérapie et de programmation neurolinguistique. Remarquez la personne qui effectue toujours la même routine ou encore qui touche certaines parties du corps avant de se mettre en action. Il s’agit de points d’ancrage qui lorsque stimulés servent de déclencheurs au conditionnement acquis afin d’obtenir le résultat désiré.

 

Si, en plus d’être Zen, nous savons faire preuve d’un Enthousiasme authentique, nous établissons alors cette relation avec le Sacré, ce lien avec le Divin, alors TOUT, absolument TOUT devient possible. Nous tirons ainsi le meilleur de soi-même, ce qui nous permet d’atteindre notre objectif ultime de vie, notre finalité, soit : Enfin DEVENIR QUI ON EST vraiment!

 

 

Richard Landry

Share
Que seriez-vous prêt à faire pour doubler, je dis bien doubler votre productivité? Vous êtes sceptique, et vous dites que ce n’est tout simplement pas possible de DOUBLER notre productivité, voyons voir. Avez-vous connu des jours où tout vous semblait facile, où l’idée de génie tant recherchée vous arrive avec aisance, où vous regardez votre montre, il est 17 :00  et la pile des choses accomplies vous étonne? Que s’est-il passé? Les sportifs appellent ce moment « La ZONE » ou entrer dans sa bulle. Est-il possible d’y entrer à volonté? Oui, et pour vous le démontrer voici un court moment d’histoire sur la notion d’être ZEN.
 

Le ZEN

Environ 500 ans avant J.C., vivait dans le nord de l’Inde, un prince : Siddharta Gautama. À 29 ans, touché par la détresse de son peuple, il quitta le palais royal pour mener une vie d’ascète. Un soir, après quelques années d’errance, il rassembla des herbes pour s’en faire un siège. Il s’assit droit, les jambes croisées dans la posture du lotus. Après une nuit de méditation, comme il contemplait l’étoile du matin qui pâlissait dans le ciel, le Réel lui apparut clairement, il reçut l’Éveil (bodhi) et devint Bouddha. Il commença à prêcher sa doctrine (dharma) et une méthode pour se libérer des illusions, de la douleur et atteindre la sérénité totale, le nirvana, l’assurance de ne plus renaître. Il était devenu “le Grand Sage” et enseigna aux hommes pendant quarante-cinq ans.

Ainsi, le Zen est une voie d’authenticité et d’éveil née de l’expérience du Bouddha. L’expérience du Zen repose sur l’approfondissement conjoint d’une méditation, d’une intelligence et d’une discipline. La méditation y prend la première place. Mystérieusement, la méditation n’apporte rien et pourtant elle change tout.

Steve Jobs a découvert la philosophie ZEN et l’a appliquée

Steve Jobs, le génie qui a fait d’Apple ce grand leader qui a révolutionné les technologies de l’information, était lui-même un adepte de la philosophie Zen. D’ailleurs, c’est suite à un voyage initiatique en Inde qu’il a pris conscience que notre façon nord-américaine de tout rationaliser nuisait à notre créativité.

Jobs méditait, était végétalien et pratiquait le Zen jusque dans son esthétisme, caractérisé par le dépouillement. Sa tenue vestimentaire en témoigne, de même que son amour de la simplicité recherchée dans la création de toute la gamme des produits Apple.

La ZONE est la clé pour doubler votre productivité

Ainsi la pratique du Zen nous permet d’atteindre la Zone. Cette fameuse Zone où se trouve l’intuition, cette source prolifique où l’imagination puise ses idées. Cette Zone où les artistes trouvent leur inspiration. Les écrivains, la trame de leurs romans. Les musiciens, qui avec les seules sept notes de la gamme : do, ré, mi, fa, sol, la, si, réussissent à créer une infinie de nouvelles mélodies. Les peintres, qui avec un agencement de quelques couleurs de base peuvent créer une panoplie de teintes et percer l’âme du monde avec une seule toile.

La pratique du Zen permet aussi aux gestionnaires de susciter la collaboration, de trouver des solutions simples à des problèmes d’apparence complexe. À utiliser l’imagination et non la mémoire pour appliquer une solution novatrice à un problème récurrent.

Être Zen, c’est faire abstraction de tous nos doutes, de tous nos problèmes, de toutes nos émotions négatives qui grugent notre énergie : anxiété, culpabilité, agressivité, afin de développer cette capacité à se concentrer, à mettre le focus sur l’essentiel.

Lorsque Steve Jobs demandait à ses ingénieurs de créer un produit spécifique et que ces derniers lui disaient qu’il était impossible de le faire avec les applications demandées dans les délais prescrits, il leur demandait de faire abstraction des arguments logiques qui faisaient que c’était impossible et de le faire, point final. Et vous savez quoi ! ils réussissaient à inventer le nouveau produit dans les délais requis. Les collaborateurs de Jobs affirmaient que leur patron pratiquait une forme de distorsion du champ de la réalité. En faisant abstraction des impossibilités, tout devenait possible. Leur lieu de travail intégrait la fameuse Zone.
 

Rory McIlroy

Les sportifs de haut niveau recherchent aussi cette Zone. Le golfeur qui gagnera un tournoi majeur par un maigre coup, après en avoir frappé près de 280. L’athlète qui méritera une médaille olympique par quelques millièmes de seconde. Leurs séances de méditation et de visualisation leur permettent d’atteindre cette Zone et de rester maître de leurs émotions et de leur destinée lors des compétitions. L’inverse est aussi vrai, par exemple, même les meilleurs golfeurs de la planète, lorsqu’ils sont émotionnellement perturbés ne peuvent aspirer au grand honneur. Parlez-en à Tiger Woods, qui, suite à des problèmes d’ordre personnel, a été près de deux ans sans rien gagner. Demandez-le à Rory McIlroy, qui, lors de la ronde finale, au neuf de retour, s’est effondré en 2011 au Tournoi de Maîtres. Sortis de la Zone, la magie les abandonne. Le stress négatif rend les gens vulnérables.

Alors que faire pour pénétrer dans la Zone…

Lisez la 2e partie !!

 

Richard Landry

Share